Ces bottes sont tellement bonnes, mon copain s’en est secrètement acheté une paire lui aussi

 In How to Wear, Life is a Boot, Word of Foot

Article initial écrit Justine Carreon sur le site Elle.

« Les languettes d’un bord et de l’autre font que la botte ressemble à un petit kangourou », m’a dit mon copain à propos de ses nouvelles Blundstone. Appelez-les comme vous voulez, elles sont devenues ses chaussures préférées — et il m’a volé l’idée.

Aussitôt qu’il a vu les miennes, il s’en est acheté une paire en cachette, puis il a dit à tous ses amis d’en acheter aussi. Fondée en 1870, la marque visait originellement des gars dans le genre Crocodile Dundee — notons que l’entreprise est basée en Tasmanie après tout — mais récemment, tout le monde s’est mis à en porter. Les gens qui les portent ne cessent de vanter leur silhouette épurée, les semelles confortables, le cuir haute qualité et leur durabilité. Mais leur caractéristique principale, c’est qu’on n’a pas besoin de les porter pendant un certain temps avant qu’elles deviennent confortables.

« Il a quelques années, j’ai vu une amie céramiste qui portait des Blundstone — je reconnaîtrais cette botte de cuir solide de style Chelsea et ses languettes avant et arrière n’importe où », raconte Estelle Tang, responsable de la rubrique culturelle de ELLE.com et résidente d’Australie. À propos de leur immense popularité aux États-Unis, elle poursuit : « Tachées de boue et portées avec une bonne dose de vécu et d’usure, elles étaient robustes et sans prétention. Puis j’ai remarqué qu’une amie styliste en portait aussi. “Elles sont tellement confortables, et je suis debout toute la journée au travail”, m’a-t-elle confié. Ensuite, j’ai vu deux gars en porter dans une soirée décontractée. Je n’avais pas vu de campagne publicitaire spéciale pour soutenir la marque — c’est comme si tous mes amis américains avaient soudainement découvert le charme des Blunnies (oui, c’est comme ça qu’on les appelle) chacun de son côté. »

Plusieurs célébrités ont d’ailleurs été aperçues portant des Blundstone : Brad Pitt, Ellen Page et Chris Evans entre autres. Mais ça ne s’arrête pas là. La dessinatrice de mode Sandy Liang est aussi une fan : elle les a intégrées à sa collection de l’automne 2018, fusionnant les Blundstone avec son esthétique Lower East Side.

Vous aimeriez vous joindre à la bande ? Passez les voir en magasin dès aujourd’hui.

Pour en savoir plus, allez sur Elle.com !

Recent Posts

Leave a Comment

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search