Chloé Breault : Lignes de basse funky et nouvelles distinctions fraîches

 In Ambassadors, Everywhere Life Takes Me, How to Wear, Life is a Boot, Word of Foot

Chloé Breault vit une fin d’année absolument spectaculaire. Alors qu’elle mettait la touche finale à son nouvel album tout en enregistrant une série de vidéos, elle a appris qu’elle était en nomination dans deux catégories de l’organisme Musique NB : Enregistrement de l’année (« Plage des Morons ») et Chanson de l’année (« P’tits Problèmes »). Les réactions à cette annonce sur les réseaux sociaux ont été des plus enthousiastes.

La carrière florissante de Chloé s’est établie sur une solide éducation, avant d’être propulsée par une véritable passion. Native de Bertrand, au Nouveau-Brunswick, elle a étudié la musique pendant huit ans dans cette province ainsi qu’au Québec ; elle a obtenu son diplôme en 2017 — l’année même où elle a présenté son premier EP, Love.

Selon Chloé, « étudier la musique et jouer et vivre de la musique sont deux choses bien différentes. À l’école, j’étudiais plutôt la théorie. Mais c’est en jouant, c’est en spectacle que j’ai acquis de l’expérience. »

photo par Annie France Noèl

Partie en tournée au Canada et en Europe à peine deux semaines après avoir fini l’école, elle a dû apprendre à se débrouiller très rapidement. Elle a joué parfois en duo et d’autres fois accompagnée d’un groupe de musiciens, et c’est justement vers un son plus étoffé qu’elle s’est finalement tournée : dans son nouveau spectacle, on retrouve trois musiciens autour de Chloé, qui joue de la basse.

« J’adore apprendre un nouvel instrument et de pouvoir changer de temps en temps, mais en ce moment, c’est la basse qui m’allume », dit-elle.

L’amour inconditionnel de Chloé pour la musique l’a amenée à créer un projet parallèle, le groupe BAIE, avec ses amis Matt Boudreau et Marc-André Boudreau. Leur son pop-synch-disco a trôné en tête des palmarès et les a incités à produire un premier album. 

Ayant déjà passé l’étape de pré-production, ils entrevoient finir l’enregistrement au début de 2022. « Nous avons rodé les chansons, découvert ce qui marche fort et ce qu’on doit encore travailler, nous a-t-elle confié. C’est presque aussi excitant que d’enregistrer l’album. Parfois, une chanson prend une toute autre direction, et c’est vraiment cool quand ça nous arrive en studio. »

C’est en mars 2021 qu’elle a enregistré sa chanson « P’tits Problèmes » nominée à Musique NB, mais le texte a pris un tout nouveau sens avec l’apparition de la pandémie. « Ça parle des réseaux sociaux, du danger que ça représente avec toute la négativité et les fausses informations », d’expliquer Chloé. 

photo par Annie France Noèl

De retour sur scène après des mois de confinement, Chloé s’en tient à ses racines néo-brunswickoises. Elle a joué en solo et avec le groupe BAIE, en plus de jouer de la basse avec d’autres artistes. Elle a passé l’été à travailler en coulisse lors d’une compétition musicale à Caraquet. « C’est le contraire de ce que je fais habituellement, toute la folie qui se passe à l’arrière-scène — j’ai eu beaucoup de plaisir. Plus jeune, j’ai travaillé au Festival acadien. J’ai fait une pause pendant ma tournée, alors c’était comme un agréable retour dans mon passé. »

Après avoir été obligée d’interrompre sa vie d’artiste en tournée, Chloé avait très hâte de reprendre la route : « Ça te fait réaliser l’importance d’être sur scène, de jouer devant du vrai monde. Maintenant, quand je joue, je me dis : wow, c’est un vrai cadeau. On ne sait jamais quand ça pourrait arrêter de nouveau. Alors j’en profite quand ça passe. »

Suivez Chloé sur les réseaux sociaux @clowerbro et visitez son site Web à chloebreault.com.

Recent Posts

Leave a Comment

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search