Josh Q and the Trade-Offs : la lumière au bout de la noirceur

 In Ambassadors, How to Wear, Life is a Boot, Word of Foot

Josh Qaumariaq, leader du groupe The Trade-Offs, joue de la musique depuis qu’il a dix-huit ans. Il est né et a grandi à Iqaluit, au Nunavut, village qu’il habite toujours ; Josh et le cofondateur du groupe Jeff Maurice ont entamé en 2012 une collaboration qui a mené à la formation des Trade-Offs. « Quand on a terminé la production de notre premier EP, raconte Josh, on relaxait après les répétitions et on s’amusait à chercher des noms de groupe. » Le batteur Kris Mullaly a eu l’idée originelle, fondée sur le fait que le groupe aime échanger (trading off) et prend plaisir à jouer ensemble.

Inspiré par des artistes comme Ray Charles, Joe Cocker, Buddy Guy et Gary Clack Jr, Josh se réfère à ses expériences au Nunavut et aux défis auxquels ils font face pour créer ses chansons pleines de soul. Fusionnant habilement l’anglais et la langue Inuktitut, The Trade-Offs chantent une forme de blues arctique traitant de thèmes universels comme l’équilibre entre la lumière et la noirceur, l’isolation et le rapprochement, en plus d’aborder les combats que doivent mener les gens du Nord jour après jour.

Le nom de famille de Josh — Qaumariaq — pourrait se traduire librement par une expression comme « détendez-vous », qui est devenue le titre de la chanson qu’il a écrite en  2016 pour parler du suicide, un problème majeur au Nunavut, où le taux de suicide est dix fois plus élevé que la moyenne nationale. Josh souhaite communiquer à ceux et celles qui en souffrent qu’on peut s’en sortir et poursuivre ses rêves. Il espère aussi les inciter à chercher une solution plutôt que de succomber au désespoir.

Quant à la scène musicale, son moment préféré est quand il se retrouve sur scène, à jouer ses chansons. « Sur scène, j’oublie tout. », confie-t-il. Bien qu’il s’agisse d’une année difficile pour l’industrie musicale, plusieurs ont hâte de revoir les Trade-Offs en spectacle. « Ce n’est pas facile, quand on vit au Nunavut, d’avoir à voyager, mais, quand on est musicien, il faut s’y faire si on veut rejoindre de nouveaux publics. » Josh a appris à faire l’équilibre entre sa musique et la vie à la maison, ajoutant que, malgré les aléas de la vie sur la route, « j’adore vivre à Iqaluit ».

Josh Q and the Trade-Offs ont reçu leur première paire de bottes Blundstone quand ils ont accepté d’intégrer le Palmarès Blundstone Volume 4. Et, bien qu’il s’agisse d’une nouveauté pour eux, ils ont rapidement eu la piqûre. « Ce sont parmi le bottes les plus confortables que j’ai jamais portées. »

Leur contribution au palmarès, « Dancing With The Wind », met l’accent sur leur soul arctique, teintée de blues et de rock, qui fait écho aux vastes espaces de la toundra nordique. Embarquez dans un véritable voyage musical au Nunavut, grâce à la soul unique des Trade-Offs, sur le Palmarès Blundstone Volume 4.

Recent Posts

Leave a Comment

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search