Tomato/Tomato: L’art de réussir en empruntant le chemin le moins fréquenté

 In Everywhere Life Takes Me, Life is a Boot

Qui a dit qu’on ne pouvait tout avoir ?  Un mariage. Une famille.  Une carrière fructueuse à faire ce que vous aimez (créer et interpréter de la musique). Et la grande aventure sur la route, incluant une tournée en Australie l’été dernier en compagnie de votre fille.

John et Lisa McLaggan, qui forment le duo Tomato/Tomato, ont réussi à mener leur vie comme une grande aventure tout en faisant de la musique ensemble.

Lisa a grandi à Chicago, et John au New Brunswick.  Ils se sont rencontrés au New England Conservatory of Music de Boston, sont tombés en amour, se sont mariés, ont tous les deux enseigné à l’université St. Francis Xavier en Nouvelle-Écosse, ont eu une fille, Lucy… tout en créant et jouant beaucoup de musique.

Sur scène, le couple s’en tenait à ses racines : le jazz. Mais à la maison, ils s’amusaient toujours à chanter en harmonie, surtout du folk, à tel point que Lisa suggéra d’intégrer cet aspect dans leurs spectacles. John rejeta d’abord l’idée ; mais un jour, le duo fut engagé pour diriger une parade d’enfants au zoo local, et John réalisa que son saxophone n’était pas le moyen idéal pour mener une parade. Il sortit alors sa guitare. Quelque temps après, Lisa vit sur YouTube une vidéo d’un groupe jouant dans la rue, et où quelqu’un tapait et grattait une planche à laver. Ça avait l’air très amusant. À la prochaine Fête des Mères, quand elle ouvrit le cadeau que lui offrait John, elle découvrit… une plancher à laver !

Et soudain, le déclic se fit.

« John et moi avions étudié la musique toute notre vie, raconte Lisa.  Mais quand il a pris sa guitare et moi la plancher à laver, tout a changé. »

C’était il y a cinq ans. Le couple commença à jouer dans des salles locales sous le nom de Tomato/Tomato. Moins d’un an plus tard, ils furent désignés grands gagnants au concours régional Searchlight Competition du réseau CBC.

S’ensuivirent plusieurs prix et récompenses, pendant que le nombre de leurs fans grandissait. Lisa ajouta quelques boîtes d’aluminium et une cymbale à sa planche (elle joue aussi de la grosse caisse et de la caisse claire avec ses pieds). Ils ont ainsi développé un style unique et irrésistible mêlant des éléments de bluegrass, de jazz, de blues et de folk.  Ce qu’ils adorent le plus, c’est quand les gens se mettent à taper des pieds… et que les cris fusent de toutes parts.

Dans une vidéo promotionnelle pour leur plus récent album, I Go Where You Go, ils s’amusent à essayer de décrire ce qu’est Tomato/Tomato – et le tout se termine dans un duo style bon-vieux-temps au son endiablé de la planche à laver.

Dernièrement, une amie décrivait Lisa comme une « maman-musique ».  Il y a du vrai là-dedans.  Leur Lucy a été baptisée Cherry Tomato (Tomate Cerise…), et elle accompagne le couple le plus souvent possible.  Quand Tomato/Tomato est retourné jouer en Australie pour trois semaines l’été passé, la petite Lucy était avec eux.

« On était du genre à demander à tous ceux qui nous entourent, amis et musiciens, des trucs et conseils pour que tout se passe bien, écrit Lisa dans son blogue.  En fait, on recherchait simplement leur approbation : Est-ce que c’est OK ? Est-ce que tout a bien été ? Répéteriez-vous l’expérience ? »

« Leur réponse tient en deux mots : FANTASTIQUE ! et ABSOLUMENT ! »

Cherry Tomato porte ses Blunnies pour enfant partout où le duo se produit. « Sur la scène comme ailleurs,  on vit littéralement dans nos Blundstone, dit Lisa. Nos bottes nous ont accompagnés d’un océan à l’autre au Canada et jusqu’à l’autre bout du monde, en Australie. Elles ont dansé sous la pluie avec nous, nous ont gardés bien au chaud pendant l’hiver, elles sont confortables quand on passe 14 heures dans un avion et elles sont idéales pour partir en randonnée. Je pense que, si elles pouvaient parler, tout ce que vous entendriez, c’est un concert de rires. »

Lisa tire son inspiration des diverses émotions qu’elle vit, incluant le fait d’être maman – et le côté familial unique qu’elle et John apportent à leur carrière musicale s’avère très enrichissant. Et elle n’a aucune hésitation. « C’est vraiment un chemin moins fréquenté et il y a toujours un facteur de risque dans tout ça. Mais c’est très organique. Pour nous, c’est un choix naturel et c’est ce vers quoi on a toujours travaillé. »

Elle décrit leurs prestations « live » sur une scène comme quelque chose de très énergisant. « Avoir le trac, c’est normal – ça prouve que vous prenez ce que vous faites à cœur, et que vous voulez le faire le mieux possible. Il y a un côté libérateur dans le fait de maîtriser sa nervosité  et de la transformer en énergie positive. »

Son conseil aux jeunes musiciens : « Sautez sur toutes les occasions de jouer avec d’autres. Mangez, dormez et vivez pour la musique. Pratiquez. Allez voir des concerts. Chantez sous la douche. Écrivez des paroles de chansons que vous aimez. Sortez avec d’autres musiciens. Explorez YouTube. Invitez des musiciens à venir faire une jam session chez vous. Lisez des biographies d’artistes. Laissez la musique couler dans vos veines ! »

Tout ce travail qu’ils accomplissent et la diversité de leurs goûts musicaux se cristallisent dans Tomato/Tomato. « Nous y mettons l’effort et nous essayons d’être accessibles à tous ceux qui écoutent notre musique. Un peu comme les Blundstone… des bottes durables, qui travaillent fort et qui proposent des modèles et des couleurs pour tous et chacun ! »

Écoutez Tomato/Tomato en accédant au Palmarès Blundstone 2017 !

Recent Posts

Leave a Comment

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search