Une aventure Blundstone : l’art de redonner et de grandir… un pas à la fois

 In Everywhere Life Takes Me, How to Wear, Life is a Boot

« Si vous voulez rendre ce monde meilleur, regardez-vous dans le miroir et faites les changements nécessaires. » – Michael Jackson, Man in the Mirror

Ces mots ont longtemps inspiré Pam Clarke (née Pasicnyk), mais quand elle a perdu son emploi lors d’une réorganisation d’entreprise en décembre dernier, elle y a vu l’occasion idéale pour sa famille d’effectuer un changement.

Adeptes des bottes Blundstone, Pam, son mari Kevin et leur fille de douze ans Maddie ont toujours aimé faire une différence. Ensemble, ils ont voyagé d’Italie jusqu’en Afrique, de Londres jusqu’en Écosse et en Irlande, déterminés à vivre la grande aventure, à échanger avec les gens et à se rendre utiles, de quelque façon que ce soit.

Et, bien sûr, leur bottes préférées les ont accompagnés partout. Ils ont choisi de porter une couleur commune —brun rustique — ce qui leur a attiré beaucoup d’attention. Pam voyait souvent les gens « se tourner, sourire et pointer du doigt leurs fameuses bottes. »

Après trois semaines passées à visiter les lieux historiques d’Italie et à manger toutes les sortes de pâtes imaginables, la famille Clarke s’est rendue en Tanzanie, en Afrique, résolue à travailler à titre de bénévole au service de la population. Pendant trois semaines, ils ont travaillé dans un orphelinat local appelé Tumaini Children’s Foundation, situé au pied du Mont Meru dans le village de Usa River, où leurs fidèles Blundstone se sont révélées des plus utiles.

Le petit orphelinat est géré par « Mama Dee », une Canadienne de Simcoe, en Ontario, et offre une variété de services à toute la communauté. Pendant la journée, Pam et Maddie aidaient aux tâches quotidiennes ou s’occupaient des enfants. Leurs talents furent mis à contribution selon les besoins des gens.

Kevin a utilisé ses habiletés de bricoleur (et ses fiables bottes) pour aider à construire des dortoirs pour les filles fréquentant l’école secondaire locale. Grâce à ces dortoirs, les adolescentes n’avaient plus à marcher toutes seules le soir pour retourner à la maison.

Pam, qui a beaucoup apprécié l’expérience, espérait que sa fille se sensibilise aux conditions précaires dans lesquelles vivent plusieurs populations dans le monde, et qu’elle réalise à quel point elle était privilégiée. La décision de franchir le pas et de sortir de leur zone de confort en est une qu’ils ne regretteront jamais, comme le dit Pam : « Les mots nous manquent pour exprimer ce que nous ressentons pour cet endroit et ces enfants. »

Après leurs travaux à Tumaini, la famille Clarke s’est payée un safari de trois jours qui s’est terminé avec une danse guerrière Masai traditionnelle dans le cratère Ngorongoro, où Kevin a fièrement effectué des pas de danse dans ses bottes Blundstone. Ils passèrent ensuite cinq jours sur les plages de Zanzibar.

Par la suite, ils visitèrent le Royaume-Uni puis l’Irlande, avant de revenir à la maison.

Mais pourquoi les bottes Blundstone ? Pam nous a parlé des « défis de faire ses valises » pour un si long périple. Chacun emportait un sac à dos pour les trois mois, qui devait contenir seulement les éléments essentiels. On prévoyait marcher beaucoup, sur différents types de terrains, sous la pluie ou dans des chaleurs intenses. Ils devaient porter des chaussures confortables, aussi à l’aise pour visiter le Vatican à Rome que pour partir en randonnée dans les sentiers poussiéreux des plaines africaines. Une chaussure solide, qu’on peut porter avec toute forme de vêtement, une chaussure que Kevin peut aussi utiliser comme botte de travail en Afrique. « Nos Blundstone répondaient à tous ces critères. »

Maddie porte des Blundstone depuis qu’elle a trois ans, quand elle avait reçu sa première paire, des bottes usagées. À partir de ce moment, toute la famille était conquise ! Trois jours après leur départ, mauvaise nouvelle : la compagnie aérienne a égaré le sac de Maddie. Heureusement, ses Blundstone étaient à ses pieds et non pas dans le sac manquant.

Le fait de sortir de sa zone de confort et de vivre de nouvelles expériences représente toujours un certain défi. Au terme de leur voyage, Pam était très fière de ce que sa famille avait accompli en seulement trois mois. « Ils étaient de véritables rock stars ». Partout où la vie les a menés, leurs bottes Blundstone ne les ont jamais laissés tomber.

Recommended Posts

Leave a Comment

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search